La police de Nicolas Sarkozy : "Tu veux aller dans un transfo?"

Publié le par Lucie

Publié dans Regarder

Commenter cet article

Raf 01/06/2007 15:34

Du gros dossier:http://dailymotion.alice.it/search/sarkozy/video/x24gss_paroles-de-policiersLes témoignages de l'intérieur ont toujours une autre saveur....

Rehan 10/05/2007 11:57

Bonjour Bénédicte, et bienvenue.C'est vrai que la question des femmes est ici absente, mais je pense que cela n'a aucun rapport avec les violences policières.Ce qui n'empêche pas d'être tout à fait d'accord avec toi sur le problème de la place des femmes dans les populations issues de l'immigration. J'habite dans le quartier de la Guillotière à Lyon, on voit des dizaines et des dizaines d'hommes en permanence dans les rues (ce qui les rend très vivantes et agréables) mais très peu de femmes. Comme toi je me demande où elles sont.(Mais attention surtout à ne pas juger les repères culturels différents, tels que le rapport extérieur/intérieur, différent du notre, mais pas "mauvais" pour autant.)Il est clair que la domination masculine existe dans la culture musulmane.Par contre, il faut faire très attention quand on aborde ce sujet.D'abord, ce n'est pas parce que les femmes occidentales sont plus visibles dans les rues qu'elles ne sont pas l'objet d'une domination. Si les femmes de culture musulmane sortent moins, ce n'est pas non plus une preuve de domination en soi.En tout cas, il faut faire attention à notre tendance "donneur de leçon" (on est loin d'être vertueux en occident).Surtout, le thème de la domination masculine dans la culture musulmane est systèmatiquement utilisé de façon idéologique, pour légitimé une forme d'islamophobie, pour stigmatiser cette population.  Pourquoi par exemple faire intervenir cette question sur le problème des violences policières? ça revient un peu à dire que ces hommes harcelés par la police, sont quand même un peu coupables, de machisme, etc. Ce qui est peut-être vrai, mais n'a rien à voir avec le problème politique posé. Bien sûr cela ne fait pas de la domination masculine une question secondaire, et nous la combattons. Il faut juste être très prudent sur l'usage de ces thèmes.Mais le mieux est de te renvoyer aux premières concernées : les Féministes Indigènes (cf. le site des Indigènes de la République) qui se battent à la fois contre la domination masculine et contre la domination politique, ce que ne font pas les "Ni putes ni soummises", qui stigmatisent le jeune beurre, et servent ainsi le racisme ambiant.Nous avons déjà débatu de ce thème difficile sur Dissidence, ici :http://dissidence.over-blog.com/article-6289124.htmlMerci de ta participation.

bénédicte 10/05/2007 08:43

je suis tout à fait d'accord sur le caractère scandaleux de ces images. mais j'ai l'impression qu'un aspect est souvent oublié: où sont les femmes? Pourquoi n'y a-t-il pas une seule femme ou fille dans le snack de la cité de Lyon que l'on voit dans la première vidéo?

Alessandro 07/05/2007 10:55

Médiatique et politique ne sont pas réductibles parce qu'une autre instance, autrement plus puissante depuis ces 30 dernières années est à prendre en compte: l'économique.On peut envisager, je crois, que l'acceuille chaleureux fait à Royal dans les médias et les grandes chaines, la critique de Sarkozy, le fait de montrer des images telles que celles-ci, ou celles du cgtistes tabassé par des flics pendant le cpe, ce sont autant d'indicateurs qui nous montrent que Royal ne gêne pas vraiment les pontes de l'économie en France et dans le monde.Si le directeur de TF1 vote Sarkozy, il n'hésitera tout de même pas a taper dessus et a favoriser Royal, si cela permet plus d'audimat, parce que cette dernière ne le dérange pas vraiment. Ainsi les images qui sont montrées nous disent  "l'organisation policière, pénitentiaire etc... est perfectible, cette perfectibilité passe par le fait de reconnaitre les dysfonctionnements..."Tout sytstème est perfectible, c'est d'ailleurs ce qui lui permet de se maintenir et d'éviter des remises en question plus profondes et fondamentales.Mais bon voila... nous on ne veut plus de prisons et plus de policiers...

Rehan 06/05/2007 11:17

Voilà une vidéo qui une fois de plus prouve que nous ne sommes pas des dingues, que nous n'inversons pas les rôles... Mais les umpistes diront que c'est sans doute une exception.Ils sont convaincus, on ne peut rien y faire.Par contre, question importante : Pourquoi ça passe sur TF1 ? Que dit Acrimed là dessus ? Font-ils un rapport quand les médias entrent en conflit avec le politique ? Ils devraient, je trouve, déjà pour permettre la diffusion de ces pépites. Ensuite,ça prouve que les deux, médias et politique, ne sont pas réductibles, ce qui est un peu contraire à la thèse Acrimed. Comment expliquent-ils alors de tels saillies chez TF1 ? sous-pape, caution, exception ?Je pense bien sûr qu'il y a une convergence droitière entre champs médiatiques et politiques, qu'il y a des complicités, le plus souvent implicites (schemes de perceptions communs), mais qu'il reste du jeu entre les deux, et des possibilités de tensions, comme en témoigne cette vidéo, qui a dû faire bondir le ministère de l'intérieur. Heureusement, le Ducce arrive, et va supprimer ce jeu, comme Berlusconi l'a fait en ritalie... et la thèse Acrimed sera de plus en plus vraie, hélas.